Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le petit monde d'Elora

Par-Delà les Steppes, je te retrouverai

21 Avril 2017, 17:52pm

Publié par elora27

Auteur : Shannon Hale
Editeur : Bayard
Collection : Sublime Idyll
 

Histoire
Lady Saren, 16 ans, est enfermée par son père avec sa servante Dashti, 15 ans, dans une tour pour 7 ans. Son crime ? Avoir refusé d’épouser lord Khasar, seigneur d’un des sept royaumes voisins. En fait, Saren a choisi Khan Tegus, qu’elle n’a jamais vu mais avec qui elle correspond depuis des années. Une longue et dure captivité commence, que Dashti nous raconte dans un journal. Lady Saren, passe son temps à pleurer et sursaute au moindre bruit. Elle semble souffrir d’un mal inconnu. Même sa servante ne parvient pas à la guérir par ses chants (elle a acquis ce pouvoir dans les steppes mongoles quand elle était enfant). Lorsque Tegus rend secrètement visite à Saren, celle-ci, complètement déboussolée, ordonne à Dashti de se faire passer pour elle. Dashti refuse (c’est un grand pêché de se faire passer pour un noble) mais finit par se soumettre à la volonté de sa maîtresse. Une complicité s’instaure d’emblée entre Dashti et Tegus, qui communiquent à travers une petite ouverture… (source site editeur)
 
Mon avis
L'histoire se compose en 2 parties.
Dans la première, Dashti, servante errante de Dame Saren raconte dans son journal son enfermement avec sa noble maîtresse dans une ancienne tour de guet. Les deux jeunes filles doivent rester dans leur prison pendant 7 ans. Mais au bout de 2 années, les vives viennent à manquer et plus personnes ne viennent les ravitailler...
Dans la seconde partie, Dashti qui a un grand instinct de survie, arrive à trouver une sortie et décide de mener sa maîtresse en sécurité sans les terres du Seigneur Khan Tegus, le promis de Dame Saren...
Rapidement, je me suis attachée à Dashti, une jeune fille qui malgré les épreuves qu'elle a conne dans le passé, les marques sur son visage, trouve toujours un moyen intelligent pour se sortir des pires situation. Quant à Dame Saren, on a envie de lui donner des gifles pour la sortir de sa torpeur, alors que Dashti se démene pour la proteger et la servir.
Au fil du récit, Dashti gagne en independance et on espère vraiment que ses dons de guérisseuse et son intelligence lui permettront de gagner le cœur de celui dont elle est tombé amoureuse.
Un roman que j'ai eu beaucoup de mal à lâcher (je l'ai lu qu'une traite dur-dur le réveil du lendemain!). Un roman avec une bonne intrigue, un bon gros méchant, une princesse à baffer, une servante courageuse et débrouillard, un seigneur dont on aurait envie de toute tomber amoureuse, de la magie, de l'amitié, de l'amour... de la peur ! Bref, tout pour faire de ce bon roman un vrai coup de cœur !
A lire sans modération !

Commenter cet article