Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le petit monde d'Elora

Tokyo Bandwagon

20 Novembre 2015, 13:24pm

Publié par elora27

Pays : Japon
Année : 2013
Nombre d’épisode : 10 épisodes de 45 minutes
 
 
Histoire
Dans le quartier de Shitamachi à Tokyo, se trouve une librairie d'occasion appelée « Tokyo Bandwagon, les Contes de la famille de Shitamachi ». Cette librairie est bien connue du voisinage et appartient à la famille Hotta depuis quatre générations. Hotta Kanichi, le patriarche de la famille, est le directeur de la librairie. Son fils Ganato est une légende du rock de son temps.
Le deuxième fils de Ganato, Hotta Ao, est le seul à avoir une mère différente au sein de la fratrie et bien qu'étant un ex-délinquant, il reste pourtant de nature bienveillante.
"L'énigme de la disparition d'encyclopédies", "l'enfant abandonné et le livre à l'origine de trous", " la peinture déchirée et la déchirure du livre d'archives" ... Tous les incidents se produisant dans le quartier de Shitamachi seront d'une façon ou d'une autre résolus par la famille Hotta, réputée comme étant quelque peu excentrique. (source dl.roadrunner5.net)
 
Mon avis
Je suis tombée sur ce drama par le plus grand hasard et j'avoue que j'ai adoré. Dés les premières minutes du premier épisode, nous faisons la connaissance de la famille Hotta : Kamichi (le grand père), Gonata (le père), Aiko, Kon et Ao (les petits enfants), Ami (l'épouse de Kon), Kay et Kayto (les arrières-petits enfants), sans oublier le fantôme de la grand-mère qui hante la librairie et ses commentaires loufoque sur les membres de sa famille !
L'histoire commence avec le retour de Gonata et de son légendaire « Love ». Puis nous suivons le jeune Ao qui rencontre Suzumi, une jeune étudienne en littérature ancienne. Celle-ci cache un secret qui lui permettra de trouver sa place dans cette drôle de famille... La relation entre Ao et son père est assez tendu, mais au fur et à musure qu'il mûrit, le jeune homme se raproche de son père.
Au cours des épisodes, la famille Honda vient en aide à des membres de leur entourage.
Les personnages secondaires, amis de la famille Hotta, sont très bien intrégrés et apportent leur pierre à l'histoire. J'adore particulièrement Fujishima, un riche client de la librairie, qui est amoureux d'Aiko mais qui n'arrive pas à se déclarer, c'est ce qui fait que c'est drôle !
Puis s'en sans rendre compte nous arrivons au dernier épisode où j'ai pleuré comme une madeleine sur la dernière chanson qui est magnifique: Walaté !
Au final, comment ne pas aimer cette famille unie et bruyante ? comment ne pas tomber sous le charme de leur librairie de livres d’occasion (bibliothécaire, l'amour des livres, je connais très bien ^^) ? Et comment ne pas être charmé par cette histoire qui nous touche vraiment ! Un pur régal qui fait du bien (la preuve, je me suis déjà regardée deux fois ce drama !)
J'adore les 4 chansons chantés par le personnage de Ganato (un grand chanteur au japon).

Sayonara Arigatou (générique)

Extrait du Drama avec la chanson Demons

Commenter cet article